Bugatti Tourbillon 2026 : le successeur de la Chiron de 1.800 XNUMX ch est là !

Le monde des supersports sera transformé en 2026 avec l'introduction du Tourbillon Bugatti révolutionné. Le successeur très avancé de la légendaire Chiron établit de nouvelles normes en matière de performances, de technologie et de design. Selon Bugatti, le tourbillon allie une efficacité maximale, une maniabilité exceptionnelle et une conduite incomparable que l'on ne trouve dans aucun autre véhicule. Dans notre article, nous approfondissons les détails de ce véhicule extraordinaire afin de saisir pleinement la fascination et les chefs-d’œuvre techniques qui se cachent en lui.

Bugatti Tourbillon 2026

Le tourbillon ne sera disponible que pour une clientèle sélectionnée, puisque le prix démarre à un impressionnant montant de 3,8 millions d'euros net. L'exclusivité est assurée par la production limitée de seulement 250 unités fabriquées à la main encore renforcé à Molsheim. La livraison des chefs-d'œuvre roulants ne commencera qu'en 2026. Même si de futures séries spéciales sont déjà planifiées, il reste difficile de savoir si Bugatti mettra un jour sur le marché une voiture à plus de deux portes. Les responsables réagissent à la question concernée de manière plutôt évasive et prudente, ce qui alimente les rumeurs depuis des années.

V16 avec électrification au lieu du W16 turbo

La Bugatti Tourbillon (2026) est propulsée par un V8,3 atmosphérique de 16 litres propulsé par le constructeur britannique de moteurs de course Cosworth. Le moteur est un chef-d'œuvre d'ingénierie : il ne pèse que 252 kg et atteint des performances époustouflantes. 9.000 tours par minute. Il doit ses performances à sa conception unique, composée essentiellement de deux moteurs huit cylindres en ligne inclinés à 90 degrés. Selon Bugatti, les chemins d'admission sont les plus droits et les plus verticaux de l'industrie, ce qui garantit une efficacité de débit élevée.

Le moteur à combustion est complété par trois moteurs électriques qui, ensemble, fournissent une puissance totale incroyable. 1.800 PS (1332 kW) rendre possible. La combinaison de moteurs thermiques et électriques permet au tourbillon d'atteindre des vitesses de jusqu'à 445 km / h à réaliser, un exploit sans précédent dans le monde des super athlètes. Les moteurs électriques contribuent non seulement à l'accélération, mais permettent également de autonomie électrique de plus de 60 kilomètres, ce qui fait du tourbillon un hybride rechargeable de pointe.

avec châssis haut de gamme

Et le châssis du Tourbillon établit également des normes dans la catégorie des super voitures de sport. La construction légère est également à l'honneur ici, avec un délicat guidon multibras en aluminium, dont certains sont imprimés en 3D, assurant un guidage précis des roues. Le châssis adaptatif avec amortisseurs à deux valves optimise le contact avec les pneus Michelin Pilot Cup Sport 2 spécialement développés. Ces pneus, de dimension 285/35 R20 à l'avant et 345/30 R21 à l'arrière, permettent un contact optimal sur l'asphalte et contribuent à la dynamique de conduite dynamique du Tourbillon.

Malgré la masse supplémentaire causée par les moteurs électriques et l'électronique de puissance, le tourbillon a amélioré la répartition du poids avec 14 % de charge en plus sur l'essieu arrière. Et ce qui est également étonnant, c'est le poids total inférieur, qui n'est que de 1.995 XNUMX kg malgré la technologie hybride lourde. Ceci est réalisé grâce à l'utilisation de la lumière Carbone T800 atteint, qui forme la cellule de sécurité porteuse. Et un autre détail est l'espace de rangement accru à l'avant de la voiture, qui offre plus d'espace que la Chiron.

Extérieur : Plus plat et plus sophistiqué

Le design du tourbillon est basé sur celui de ses prédécesseurs, mais apparaît nettement plus sportif et beaucoup plus moderne. La hauteur inférieure de 35 mm améliore considérablement l'efficacité aérodynamique et donne au Français un profil plus plat et plus dynamique. Le tourbillon dispose également d'un système sophistiqué d'entrées et de sorties pour minimiser la résistance de l'air et la flottabilité. L'élément central du design aérodynamique est l'énorme diffuseur arrière, qui commence discrètement sous le véhicule et s'étend loin vers l'arrière. Cela élimine le besoin d’un grand aileron arrière.

Néanmoins, le tourbillon dispose d'un aérofrein rabattable sur le bord supérieur de l'arrière, qui permet plus de stabilité lors du freinage si nécessaire et stabilise l'arrière. Le gros diffuseur arrière sert également d'élément d'absorption d'énergie en cas d'urgence, ce qui augmente encore la sécurité. La combinaison d'un nouveau design et d'une aérodynamique fonctionnelle fait du tourbillon un véhicule unique.

Intérieur : luxe et technologie alliés

La cabine du Tourbillon impressionne par un mélange de technologies les plus récentes et de matériaux de la plus haute qualité. Le cockpit hyper-analogique est une véritable œuvre d'art, avec des instruments issus de l'horlogerie suisse et une console centrale avec commandes rotatives en aluminium et verre en cristal. Les éléments offrent une expérience de conduite incomparable et contrastent fortement avec les ennuyeux cockpits à écran tactile des véhicules modernes. Un petit écran tactile carrément timide de la taille d’un iPhone est toujours présent, mais il peut être replié pour se concentrer sur les instruments à pointeur squelettiques.

Les instruments, aux aiguilles montées en rubis, rappellent non seulement la haute horlogerie, mais proviennent en réalité de l'horlogerie suisse, qui fabrique également le tourbillon éponyme pour le poignet. Assortie à la collection de montres, au-dessus du moyeu fixe du volant, une console centrale incurvée, légère comme une plume, flanque le cockpit, dont les commandes rotatives et les interrupteurs en aluminium sont en partie finis avec du verre de cristal. Les détails révèlent le mécanisme de l'interrupteur et renforcent l'impression de savoir-faire et de sophistication luxueuse.

Malgré le toit bas et les portes battantes vers le haut, le Tourbillon offre une liberté de mouvement et un confort surprenants aux deux occupants. Bien que les sièges ne puissent pas être déplacés dans le sens de la longueur, le conducteur peut avancer ou reculer les pédales pour trouver la position assise idéale. La combinaison du confort, du luxe et de la technologie de pointe fait de l’intérieur du Tourbillon une expérience unique.

Contexte et avenir

Derrière le tourbillon se trouve Mate Rimac, 36 ans, PDG de Bugatti et Rimac Automobil. Son expertise en matière d'électromobilité se reflète non seulement dans la Rimac Nevera, mais aussi dans le nouveau concept d'entraînement du Tourbillon. Sous sa direction, Bugatti continuera de s'appuyer sur le moteur à combustion, mais le combinera avec la dernière technologie hybride pour élever les performances et l'efficacité à un nouveau niveau.

La vision de Rimac pour Bugatti est de combiner la tradition de la marque avec une technologie de pointe et ainsi construire des véhicules qui établissent de nouvelles normes en termes de performances ainsi que de luxe et d'exclusivité. La Bugatti Tourbillon est un parfait exemple de cette vision. Il combine l'ingénierie et le savoir-faire classiques de Bugatti avec les dernières avancées en matière de technologie hybride et d'électromobilité.

Chefs-d’œuvre techniques et innovations

Le tourbillon n’est pas une simple super voiture de sport, mais un chef-d’œuvre technique. La combinaison d’un V16 et des dernières technologies électriques permet d’atteindre des performances auparavant considérées comme inaccessibles. Le moteur V16 développé par Cosworth est un exemple du plus haut niveau d'ingénierie et d'innovation technologique. La légèreté et les performances sont folles et en font le cœur du tourbillon.

Bugatti Tourbillon (2026) : héritage Chiron avec V16

  • Prix: 3,8 millions d'euros nets
  • Production: 250 unités fabriquées artisanalement à Molsheim
  • Livraison: À partir de 2026
  • Moteur: Moteur V8,3 atmosphérique de 16 litres
  • Développement:Cosworth
  • Performances du moteur à combustion: 1000 ch (740 kW)
  • Performance totale: 1800 ch (1332 kW)
  • Technologie électrique de couple: Jusqu'à 3000 Nm de couple aux roues
  • Moteurs électriques: Trois moteurs électriques supplémentaires
    • avant: Deux moteurs électriques jusqu'à 24.000 XNUMX tr/min
    • l'essieu arrière: Un moteur électrique intégré à la transmission à double embrayage à huit rapports
  • Batterie: batterie 25 kWh (800 V)
  • Cuisinière purement électrique: Plus de 60km
  • Vitesse: Jusqu'à 445 km/h
  • accélération:
    • 0 à 100 km/h : Moins de deux secondes
    • 0 à 200 km/h : moins de cinq secondes
    • 0 à 300 km/h : Moins de dix secondes
    • 0 à 400 km/h : Moins de 25 secondes
  • train d'atterrissage: Guidon léger multilink en aluminium, en partie issu de l'imprimante 3D
  • muet: Châssis à amortissement adaptatif avec amortisseurs à deux soupapes
  • pneu: Michelin Pilot Cup Sport 2
    • Pneu avant: 285/35R20
    • Roue arriére: 345/30R21
  • répartition du poids: 14 pour cent de charge en plus sur l'essieu arrière par rapport à la Chiron
  • Poids: Moins de 1995 kg (malgré la technologie hybride)
  • Espace de stockage supplémentaire: Plus d'espace de rangement à l'avant de la voiture que dans la Chiron
  • hauteur: 35mm plus bas que la Chiron
  • aérodynamique: Système précis d'entrées et de sorties
  • diffuseur arrière: Un énorme diffuseur arrière, à peine visible, commence juste derrière l'habitacle
  • Frein pneumatique: Aérofrein rabattable sur le bord supérieur de l'arrière
  • Poste de pilotage: Cockpit hyper-analogique
  • matériels: aluminium, verre cristal et cuir
  • Instruments: Instruments à aiguilles squelettées avec tiges d'aiguille montées en rubis
  • console centrale: console centrale incurvée avec commandes rotatives en aluminium et interrupteurs en verre cristal
  • Confort:
    • Des portes qui s'ouvrent
    • Pédales réglables
  • Écran tactile: Petit écran tactile pliable de la taille d'un iPhone

autres messages connexes

L'Ultime : La fin d'une époque - la Bugatti Chiron dit au revoir

BUGATTI Sur Mesure : CHIRON Super Sport unique sous le nom de « 55 1 OF 1 »

Bugatti Tourbillon 2026 : le successeur de la Chiron de 1.800 XNUMX ch est là !
Crédit photo/source : Bugatti
"tuningblog.eu" - le magazine tuning
plus de Thomas Wachsmuth
30 ans de la Bugatti EB 110 - la première super voiture de sport de l'ère moderne
Corps plat, portes ciseaux et une puissance incroyable. Quand le 15 septembre 1991...
Lire la suite
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués avec un * marqué